Entretien avec Andy LEE

 

Entretien réalisé par E-mails, entre le 05 et le 16 Novembre 2002 et complété début décembre 2003. Avant de répondre aux questions, Andy Lee précise qu’il aime bien déconner mais que si certaines de ses réponses sont trop crues ou déplacées, il peut faire une version censurée… Sûrement pas Andy !

 

Au Collectors Rendez-Vous de Wagram,

 

 

 

Matthieu-David : Quels artistes t'ont le plus influencé ?

Andy Lee : Much’i qui était un artiste chinois incroyable. Sesshu Toyo m’a influencé aussi (C’est un artiste japonais). David Mack qui est aussi un ami et qui peint Kabuki et Daredevil. Frank Miller, les travaux abstraits de Helen Frankenthaler. Mais surtout ce qui m’influence c’est tout ce qui est actuel. En ce moment ce qui m’influence le plus c’est de loin l’environnement culturel dans lequel je vis. Pour moi, voir les œuvres de mes pairs c’est regarder l’interprétation qu’ils ont de la réalité, réalité dont je fais parti. Et de ce fait, cela modifie ma propre vision de la réalité et cela m’influence énormément. Quand je dis "les œuvres" je ne parle pas que de la peinture ou du dessin mais aussi de la musique et des différents médias.

M-D : Si tu étais un personnage de comics, lequel serai-tu ? Et pourquoi ?

A.L. : Je serais Hobbes, le pote de Calvin. Je crois que foncer et sautiller…c’est là tout le secret du bonheur ! Je ne suis pas vraiment du genre super-héros. Je n’ai pas spécialement envie de me frotter aux problèmes des autres. Aux bons samaritains, généralement je dis : S’il y a trop de cuistots, ça gâche le bouillon. Je ressens d’autant plus cela depuis que le président américain essaie de jouer les super-héros, et vous voyez les problèmes que ça engendre. Son slip est trop serré sous son costume en spandex, je crois !!

M-D : Avec quel auteur, quel artiste, aimerai-tu travailler ? Pourquoi ?

A.L. : Quiconque veut faire un travail qui est susceptible de m’intéresser. Je ne connais pas la plupart des artistes qui travaillent dans le monde des comics et je n’arrive jamais à retenir les noms de manière générale. J’ai juste envie de m’amuser, de peindre et de travailler avec des scénaristes qui aiment ce qu’ils font. Tout le monde a des hauts et des bas, donc si je te disais que j’ai envie de travailler avec Brian Bendis et que justement ce mois-là il se trouve qu’il fasse un truc nul et bien je n’apprécierais pas de bosser avec lui, tu vois ?

M-D : Sur quel titre ou quelle série aimerai-tu travailler ?

A.L. : J’aimerais bien travailler sur Batman parce que ma technique de peinture pourrait représenter assez bien les caractéristiques du personnage. Batman est un personnage qui vit dans l’ombre, les méchants ont du mal à le distinguer et sa cape donne l’impression qu’il est une entité qui change constamment de formes, toujours dissimulé dans l’obscurité. Et prochainement, je vais faire six numéros de Sam & Twitch.

M-D : A propos de ta technique de peinture, quel est ton secret ?

A.L : Ne jamais se préoccuper de ce que ça va donner. Si vous n’y pensez pas, le résultat s’avérera satisfaisant. Si vous pensez un peu comme les enfants qui s’émerveillent de ce qu’ils créent au fur à mesure qu’ils dessinent, sans se poser de questions, cela signifie que vous n’utilisez pas de règles. Et c’est ça qui rend les peintures intéressantes. Tout ce que j’ai à faire c’est maintenir mon esprit dans cet état d’émerveillement propre aux enfants. Il y a des jours où je n’y arrive pas . Et alors je n’obtiens RIEN DU TOUT car je suis trop soucieux et je laisse la vie me contrôler au lieu du contraire.

M-D : Lors des dédicaces, tu utilises ton bras comme une palette. Pourquoi ?

A.L. : Parce que lorsque j’utilise un autre support comme palette, je ne peux pas savoir si mon pinceau est plus ou moins sec ou humide. Alors qu’avec mon bras, je le sens.

M-D : Si tu n'avais pas travaillé dans le monde de la BD, que serai-tu devenu ?

A.L. : J’aurais fait de la politique ou du porno.

M-D : Quel est ton film préféré ?

A.L. : Gummo.

M-D : Quel est ta chanson favorite ?

A.L. : Tout des Beatles, de Led Zeppelin ou d’Oasis (Mmm... Ok, PRESQUE tout d’Oasis).

M-D : Quel est ton livre préféré ?

A.L. : Tout ce qui ne relève pas de la fiction. Je déteste les fictions. J’adore les biographies, les bouquins d’histoire et de philosophie. Ces livres, de toutes façons, ne disent la vérité qu’à moitié alors pourquoi lire des informations complètement fausses quand on peut bénéficier de demi-vérités en lisant les interprétations de quelqu’un d’autre. Moi je trouve ça plus marrant.

M-D : Quel est ton personnage de comics préféré ?

A.L. : Rom, le chevalier de l’espace parce que j’avais un jouet de Rom quand j’étais gamin. Faut surtout pas sous-estimer la combinaison : Lire quelque chose et jouer avec une représentation matérielle de votre imagination. C’est la base du satanisme !!

M-D : Y a-t-il un personnage de comics que tu n'aimes pas du tout ? Lequel ?

A.L. : Wonder Woman, car son shampooing donne à ses cheveux une odeur de coing.

M-D : Et quel shampooing devrait-elle utiliser ?

A.L. : Un shampooing aux extraits de plantes, évidemment !

 

M-D : Quelle est la chose dont tu es le plus fier ? Et pourquoi ?

A.L. : Je ne l’ai pas encore réalisée.

M-D : Quel est le sketch le plus bizarre qu’un fan t'ait demandé à une séance de dédicaces ?

A.L. : Je ne peux rien vous dire si ce n’est que ça impliquait des Ewoks, des épieux et la Black Widow. Je vous laisse imaginer.

M-D : Y a-t-il une question que l’on ne t'a jamais posé en interview et  quelle en serait la réponse ?

A.L. : Oui, personne ne m’a jamais posé de questions sur mon site Web ou comment me contacter !! C’est www.findandy.com ou vous pouvez m’envoyer un mail à findandy@aol.com. Ou m’appeler au 404-791-3885. Voilà, c’était ma réponse à cette question si rare… Ah, et aussi : Je joue dans un groupe et ça serait cool d’en faire la pub en France ! Je viens d’inclure sur mon site un poster du concert qu’on a donné à Atlanta.

 

M-D: Qu’est ce qui t'as le plus surpris lorsque vous êtes venu pour la première fois à Paris ?


A.L.: I was suprised because I had a dream a long time ago.  My dreams usually         
involve scenes.  When I was in the city I saw the exact same image as in the
dream.  I took a polaroid of that image as close to my dream as possible.  I'll
enclose the picture separately...  What does it mean? I'm trying to figure it out.

J'ai aussi été surpris de la concurrence qui existe entre la France et l'Italie. ( J'ai séjourné une semaine en Italie avant de venir à Paris) . C'est une concurrence assez similaire aux petites piques et querelles qui existent entre Toronto et les Etats-Unis. Je me demande si ce n'est pas dans la nature des choses que des pays voisins riches finissent par se concurrencer. 

M-D: Et comme mon site est consacré principalement à Dr Doom:  Comment décrirai-tu ce personnage  ?


A.L.: En fait il ressemble beaucoup au président des États-Unis... Il voit de l'honneur dans ce qu'il fait, pense que ce qu'il fait est juste et créé ces propres règles. Et il n'hésite pas à écraser quelques personnes, à tuer quelques innocents pour le "bien public". Il n'est certainement pas aimé, généralement hais, très souvent craint et quelques fois respecté. 

M-D: Who do you think wrote Dr Doom the best ?

A.L.: I don't know about best but I enjoyed the series written by David Michelinie
and drawn by John Romita, Jr.  where Iron man battled Dr. Doom in Medieval
times...
M-D :Who draw Dr DOOM the best in your opinion ?

A.L.: I liked Romita's paintings but don't know enough about all the
artists....Mine's maybe?  Just kidding...

 

 

Merci beaucoup Andy !

Visitez le site d'Andy ici:  www.findandy.com